8e journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité : écologistes! appelle à un vrai débat, sans tabou ni préalable.

Il aura fallu dix ans pour que chacun se rende à l’évidence : la législation issue de la loi Leonetti de 2005 ne permettait pas le respect de la volonté des malades en fin de vie. La modification législative votée en deuxième lecture en octobre à l’Assemblée permet de mieux prendre en compte les directives anticipées et consacre le droit à une sédation profonde et continue pour les malades en fin de vie. 

Chacun peut cependant constater au travers des cas douloureux, fortement médiatisés, qu’il s’agisse des affaires Vincent Lambert, du docteur Bonnemaison ou de Jean Mercier que de nombreuses situations vécues par les Français ne trouvent pas dans le texte Claeys-Leonetti des réponses satisfaisantes.

 

Cette situation tient au fait que les débats parlementaires ont consciencieusement éludé les questions du suicide assisté et de l’euthanasie réalisée à la demande du patient, qui sont au cœur des revendications de nombreux malades et de leurs familles.

 

La proposition de loi de Véronique Massonneau, qui traitait de ces sujets, dans un esprit de libre choix de sa fin de vie, avait été renvoyée en commission en janvier dernier, au prétexte qu’un nouveau texte serait examiné par le Parlement. Force est de constater que ce texte incomplet n’a pas répondu aux questions soulevées par la députée écologiste de la Vienne et qui préoccupent des millions de Français.

 

Encore une fois, l’absence de solution est la conséquence de blocages politiques à rebours d'une aspiration partagée par une très large majorité de Français, au-delà des clivages gauche-droite.

 

Cette nouvelle loi apparaît déjà incomplète, avant même sa promulgation : il est donc impératif que le débat se poursuive et s’amplifie, sur des questions qui concernent chacune et chacun. écologistes! entend y contribuer. La démocratie française ne saurait attendre encore dix ans avant qu’une loi de liberté, véritablement à la hauteur de l’enjeu soit examinée et adoptée.

 

écologistes! apporte son soutien au rassemblement organisé ce jour par l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD), à 17 heures sur la place de la République à Paris comme dans une centaine de villes de France, à l’occasion de la 8e journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité.

 

François de Rugy, président d'écologistes!